Le bleu est une couleur chaude, Julie Maroh

Cela fait un bon moment maintenant que cette BD tourne sur la blogosphère mais je n’avais jamais pris le temps de la lire. J’ai lu tant d’éloges à son sujet que j’ai pris peur… J’aime bien prendre le temps avant de foncer tête baissée sur un coup de cœur général… La peur d’être déçue certainement !

MAROH Lebleu

Verdict : c’est plus qu’un coup de cœur !!!

J’ai aimé suivre Clémentine. J’ai aimé les tourments qui vont avec son âge : l’adolescence ! J’ai aimé la découverte des sentiments amoureux… Vous allez me dire ? Oui mais encore, c’est très classique tout ça.

C’est sans compter sur la présence d’Emma qui va faire basculer la vie de Clémentine dans la passion amoureuse mais aussi dans l’acceptation de soi et du regard des autres. Difficile quand on a 15 ans de tomber amoureuse d’une personne aux cheveux bleus… qui, en outre, est du même sexe que vous…

Cette BD est bien plus qu’une BD sur l’adolescence, c’est une dénonciation de l’étroitesse d’esprit des gens, du jugement constant de la société sur les individus.

Le moyen qu’a trouvé Julie Maroh pour réfléchir à l’Homme avec un grand H et au monde d’aujourd’hui c’est de casser le rythme de la narration habituelle par des passages illustrés de journal intime. Ainsi, on s’identifie à Clémentine, on angoisse avec elle lorsqu’elle a perdu son Amour… Le tout est enveloppé dans un sublime écrin graphique. Le sépia est illuminé par ce bleu vif et chaud ! Étonnant pour une couleur froide !

C’est une BD à conseiller au plus grand nombre. Elle permet de réfléchir sans tomber dans les clichés… Elle nous envoute, nous bouleverse jusqu’à la dernière vignette. C’est une œuvre sensible, émouvante et au final très juste.

Cette BD a inspiré Abdelaatif Kechiche pour son film La vie d’Adèle que je vais essayer de voir au plus vite.

Les avis de Moka, Khadie, Jérôme, Mo‘, Cristie, Noukette

BD DU MERCREDIROARRRR Challenge

Publicités

27 réflexions sur “Le bleu est une couleur chaude, Julie Maroh

  1. Tu ravives des sentiments intenses de plaisir de lecture… Quelle claque je m’étais prise en lisant cette poignante histoire !
    Un excellent album.
    Je ne sais pas si je verrai l’adaptation ciné.,tellement j’ai peur d’être déçue

  2. Oh comme je partage ton avis sur cette BD. Le film est formidable aussi. Mais attention, au jeu des 7 erreurs, il y en a un max. J’avais la première très en tête en voyant le deuxième et je n’aurais pas dû !

  3. Pingback: Roaarrr : BD Boum | Bar a BD

  4. Pingback: Roaarrr : (Fauve) Prix du public Cultura | Bar a BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s