Souviens-toi de moi, Martine Laffon

C’est encore dans la première guerre mondiale que je vous entraîne aujourd’hui et tout particulièrement sur un aspect souvent peu connu de la grande guerre, le recrutement de milliers de travailleurs chinois.

Quid ?

En 1917, Li Jian fait partie des milliers de travailleurs Chinois recrutés par la France durant la Première Guerre mondiale.
Très vite, une forte amitié le lie à deux soldats français, Blanchard et Drouault, grâce à qui il parvient à supporter le froid, la peur et la souffrance.
Pour échapper à la violence de la guerre, Li Jian dessine pour eux la beauté de la nature et celle des chevaux qu’il aime tant.
Jusqu’au jour où un bombardement allemand bouleverse sa vie… LAFFON souviens toiMon bavardage…

C’est une très bonne idée, en cette année de commémoration de la grande guerre de mettre l’accent sur les travailleurs chinois venus aider les français. Ils participaient comme on le dit à « l’effort de guerre » aidant dans les usines d’armement ou dans les travaux de terrassement. D’ailleurs, à la fin du roman, une double page est consacrée à ces travailleurs apportant un éclairage historique.

Nous suivons donc un jeune chinois, Li Jian qui tisse des liens très forts mais parfois très compliqués avec les autres exilés. Nous voyons l’envers du décor et l’horreur de la situation : conditions de vie déplorables, racisme… Le personnage de ce roman va trouver refuge dans le dessin. Il dessine virtuellement puisqu’il n’a pas le matériel pour, mais c’est vraiment ce qui va le sauver. Cet aspect amène une vraie poésie dans le roman.

J’ai apprécié la leçon d’humanité qui découle de ce livre. Li Jian va soigner une jument blessée et ainsi tisser des liens d’amitié avec deux soldats français.

J’ai aimé la lecture de ce livre poignant, mettant en avant un aspect peu connu de la première guerre mondiale et abordant ce thème avec beaucoup de poésie. A faire lire à des enfants de 3ème. Pas avant ! Je trouve que certaines scènes sont trop dures et la subtilité du texte est trop complexe pour de plus jeunes lecteurs.
une année en 14

Publicités

4 réflexions sur “Souviens-toi de moi, Martine Laffon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s