Deuxième génération, Michel Kichka

Je reviens cette semaine avec une BD sur la seconde guerre mondiale et tout particulièrement sur les camps de concentration. Je connais l’auteur pour ces dessins de presse présents dans l’ancienne exposition du Mémorial de Caen sur les dessins de presse engagés « Tâches d’Opinion ». Ici, ce n’est pas l’actualité que peint Kichka, mais sa propre vie et plus particulièrement celle de son père, rescapé des camps de concentration. Il retrace donc la vie de son père après les camps, son implication auprès des jeunes lors de voyages d’étude à Auschwitz, les non-dits de cette vie d’après, la volonté de prendre une revanche sur la vie. J’ai apprécié la manière dont se livre l’auteur, les difficultés qu’il a ressenti à savoir ce que son père a vraiment vécu là-bas. On sent que Kichka se sert de cette BD comme d’une thérapie lui permettant de se battre contre tous les démons qui errent dans la famille depuis longtemps. Son père, lui, a trouvé le témoignage pour s’en sortir et survivre.

KICHKA 2eme generationCe n’est pas pour autant une BD glauque et sombre. Des vignettes très drôles sont parsemées dans les différentes planches.

C’est une BD très touchante et qui va faire partie de mes listes d’œuvres indispensables sur la seconde guerre mondiale.

logo-top-bd

Le Top BD c’est chez Yaneck 17/20

BD mercredi étéBD DU MERCREDI

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s