Mo-Mo, Mickaël El Fathi

Depuis que ma poulette est née, j’ai repris goût à la lecture d’albums et maintenant ce qui est vraiment génial c’est que je peux partager mes envies et mes goûts avec Ambre.

EL FAKHI MomoQuid ?

« Mo-Mo avait perdu ses mots…
Il aurait voulu parler du ciel,
des fleurs butinées par le vent,
des baleines somnambules
et de l’odeur du temps.
Mais comment faire
quand on n’a pas plus de mots ? ».

Mon bavardage…

Je vais commencer tout de suite par ce qu’Ambre a dit lorsque nous avons reçu cet album : « Oh un livre pour moi ! Et en plus celui là il est vraiment très beau ! » La vérité sort de la bouche des enfants… Il faut bien dire que les illustrations sont sublimes. Certes Ambre est trop jeune pour comprendre toutes les subtilités de ce récit mais elle a déjà été touchée par les illustrations. C’est un premier pas non ?

C’est un album qui se dévore, un album qui fait du bien ! Une véritable pépite à lire le plus vite possible. Le récit est très poétique, les personnages sont beaux et les illustrations enchanteresses. Les mots y ont une place toute particulière, la Langue est mise en avant. J’ai beaucoup apprécié l’idée de ce personnage perdu parce que dépossédé de ses mots. J’aime qu’on parte du principe que chacun s’approprie ses propres mots. L’auteur se permet, quant à lui, de jouer avec les mots. Ainsi le personnage part en voyage au Mot-Zambique. C’est la première fois que ce thème de l’importance de la langue résonne à ce point en moi. Cet album me fait penser à un conte des mille et une nuits. Ce livre est une vraie réussite, une petite perle qui rappelle l’importance des mots, importance que Mickaël El Fathi élève encore d’un cran puisque le fond de chaque page est composé de mots.

Et cerise sur le gâteau, la maison d’édition, Motus, est normande !

logoalbums2014

24/40

challengerl2014

Chez Sophie Hérisson – 6 –

Publicités

8 réflexions sur “Mo-Mo, Mickaël El Fathi

  1. Merci pour cette jolie découverte ! Je suis allée voir le site de l’auteur et sa page Facebook et j’aime beaucoup ses illustrations…

  2. Nous aussi nous avons aimé! Le second album de Mickaël El Fathi: « Moi quand je serai grand, je serai voyageur » est également une belle découverte. A acheter de toute urgence.

  3. Pingback: Bilan Challenge « je lis aussi des albums  2014 | «Les Bavardages de Sophie

  4. Pingback: La baleine du bus 29, Christine Beigel et Alessia Bravo | Les Bavardages de Sophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s