Sauf quand on les aime, Frédérique Martin

Comment rédiger un billet sur ce roman ? Cela va être difficile. Non pas que je ne l’ai pas aimé. Non, au contraire, il m’a touchée, parlée, renversée !

MARTIN Sauf quand on les aimeQuid ?

Claire, Juliette et Kader ont un peu plus de vingt ans, et la vie les a déjà malmenés. Dans un contexte peu accueillant, ils se sont adoptés et ont fabriqué ensemble une nouvelle famille. L’arrivée de l’indomptable Tisha et les tourments enflammés de monsieur Bréhel vont tout bousculer. De Toulouse à Tunis, pris entre amour et amitié, ils se frôlent et se heurtent, mais tentent à tout prix de préserver leur tendresse et leur solidarité.

Jusqu’au jour où la violence leur impose la mesure du réel.

Sauf quand on les aime ébauche le portrait d’une jeunesse silencieuse qui peine à se mettre au monde. Une jeunesse meurtrie en quête de liberté et d’avenir, confrontée au défi d’aimer.

Mon bavardage…

Je n’avais jamais lu de roman de cette auteure avant. Et je devrais avoir honte ! Quand je vois la puissance de ce roman-ci, je me dis que les autres doivent être aussi sublimes.

Les personnages ont une force morale et une puissance qui nous tient en haleine tout au long du roman. Ils sont tous à tour de rôle touchants, écorchés vifs et c’est ce qui fait leur force. Ils sont cinq, quatre colocataires et un voisin. Et tout tourne autour d’eux, autour de l’amour qu’ils se portent les uns les autres. Mais comme chacun sait le sentiment amoureux est souvent complexe. Frédérique Martin parvient à rendre parfaitement ce que c’est que l’Amour et tout ce qui va avec, les sentiments, les émotions, les moments volés, les instants plus douloureux. Elle manie les mots avec grâce, provoquant en moi de très belles émotions.

Par ailleurs je trouve que ce roman est une parfaite peinture de notre société actuelle et plus particulièrement de la jeunesse d’aujourd’hui. Comment trouver sa place dans notre monde ? Comment parvenir à s’épanouir personnellement dans un contexte économique et social si difficile ? Comment faire confiance ? Comment aimer ?

Finalement ce roman est un roman du carpe diem : il faut vivre chaque instant intensément. La vie est parfois dure mais elle nous force à rebondir et à profiter du bonheur. J’aimerais y parvenir. Je m’y efforce régulièrement mais j’avoue que je suis encore loin d’en faire mon mode de vie. Peut-être que cela commence par de jolis morceaux de musique (si présente dans ce roman – L’univers sonore du livre par Frédérique Martin) ou par un beau roman comme Sauf quand on les aime

C’est une belle lecture que je partage avec Enna, Sylire dans le cadre du coup de projecteur de Stephie.

frédérique-martinLes avis de Stephie, Leiloona, Martine, Laurie

challengerl2014

Chez Sophie Hérisson – 10 –

Publicités

17 réflexions sur “Sauf quand on les aime, Frédérique Martin

  1. J’ai aussi aimé cette histoire d’amitié et d’amours diverses sur fond de notre société qui fait mal. Merci pour le lien sur l’univers sonore du roman, je te le pique! 😉

  2. Pingback: Les Blogs parlent de « Sauf quand on les aime »

  3. ah moi je l’adore cette auteure et le vase où meurt cette verveine est juste un moment de lecture entre parenthèses, délicat, sublime que tu devrais adorer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s