La marraine de guerre, Catherine Cuenca

C’est vers la littérature jeunesse que je me suis tournée pour me souvenir de la première guerre mondiale.

Quid ?

« Cher Marie-Pierre,

Hier, mon bataillon est monté à l’assaut. Quelle misère de voir les camarades tomber à la renverse dans le boyau, touchés avant même d’avoir eu le temps d’armer leur fusil ! Il faut sauver sa peau, du moins le plus longtemps possible. Votre pauvre poilu qui vous embrasse bien fort. Etienne

Mon bavardage…

Voilà un très beau livre sur la première guerre mondiale. On suit Etienne, un jeune poilu qui vit avec ses camarades l’enfer des tranchées. Ainsi, on découvre la vie dans les tranchées, les injonctions des supérieurs, bref la vie d’un poilu. D’un point de vue documentaire ce roman est donc intéressant.

J’ai également aimé le lien que tisse le jeune homme avec sa marraine de guerre, Marie-Pierre. D’abord simple confidente, on sent que cette femme est bien plus pour lui. Elle est sa raison de vivre dans cet enfer !

C’est un texte fort, court, très bien documenté, à mettre dans les mains des plus jeunes.

verdun_memorial

Publicités

4 réflexions sur “La marraine de guerre, Catherine Cuenca

  1. Pingback: En souvenirs de la 1ère guerre mondiale… le 11 novembre (les billets) | Les Bavardages de Sophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s