Constellation, Adrien Bosc (Audio)

Je continue ma présentation des livres du prix Audiolib 2015 avec Constellation d’Adrien Bosc lu pa Bernard Gabay.

BOSC ConstellationQuid ?

28 octobre 1949, le Constellation à destination de New-York s’écrase dans l’archipel des Açores avec quarante-huit personnes à son bord. Aucun survivant. Parmi les victimes, des gens célèbres : Marcel Cerdan, champion de boxe et amant d’Édith Piaf, et la grande violoniste Ginette Neveu. Mais aussi des anonymes, des entrepreneurs, une ouvrière devenue héritière d’une usine à Detroit et cinq bergers basques partis tenter leur chance au Far West… Pourquoi tout s’est-il arrêté pour eux ce jour-là ? Dans ce brillant premier roman, Adrien Bosc enquête sur le lien étrange qui relie désormais ces disparus : quels hasards, quelles coïncidences les ont conduits à ce destin commun ?

Audiolib2015Mon bavardage…

Pour moi ce roman est indéfinissable. Je me suis demandé à de nombreuses reprises pendant l’écoute ce que c’était que ce livre ? Et quelques jours après, je ne sais toujours pas comment le définir. Ce n’est pas complètement un roman ni un documentaire, c’est à mi-chemin entre les deux. Je ne sais pas si j’ai aimé ou détesté. Je suis très perturbée par cette écoute. Au final, je me suis demandée s’il y avait une réelle intrigue. En fait, Adrien Bosc se contente de proposer un commentaire de ce qui s’est passé le 28 octobre 1949 à bord du constellation. C’est pour cette raison que je suis restée très en retrait des personnages. J’ai écouté leur histoire, j’ai perçu la volonté de l’auteur de rattacher tous ces destins particuliers les uns aux autres mais la mayonnaise n’a pas réellement pris.

Le moment du texte que j’ai particulièrement apprécié c’est l’histoire du violon de Ginette Neveu. J’ai trouvé cet épisode plein de poésie.

En revanche, une chose m’a gênée énervée dans ce texte : cette volonté de truffer son récit de références littéraires. J’ai vraiment été dérangée par cet amoncellement de références. A quoi bon ? J’ai presque trouvé ça prétentieux.

Bernard Gabay lit par ailleurs très bien le texte d’Adrien Bosc mais cela n’a pas suffit à me faire aimer complètement ce roman.

C’est une lecture commune avec Stephie et Estelle… Allons vite voir ce qu’elles en ont pensé.

Les avis de Bladelor, Saxaoul, Leiloona, Enna, Sandrine

Publicités

14 réflexions sur “Constellation, Adrien Bosc (Audio)

  1. J’ai eu du mal à rentrer dans le livre à cause de l’accumulation de personnages et puis quand il a commencé à varier un peu j’ai plus aimé. J’ai bien aimé son style.

  2. C’est une belle écriture, après en tant que roman, ce texte n’apporte pas grand chose mais je me suis laissée prendre par le charme qu’il dégage.

  3. Pingback: Prix Audiolib 2015 – Mon classement – | Les Bavardages de Sophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s