Le mardi sur son 31 #47

Je lis La servante écarlate de Margaret Atwood aux éditions Pavillons Poche – Robert Laffont. Et à la page 31…

Tante Lydia disait qu’il valait mieux ne pas parler à moins qu’elles ne vous posent une question directe.

Publicités

2 réflexions sur “Le mardi sur son 31 #47

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s