Nous aurons été vivants, Laurence Tardieu

J’ai rencontré Laurence Tardieu lors d’un colloque sur les écritures créatives à Angers en juin dernier. Alors que j’intervenais sur une table ronde autour des ateliers d’écritures créatives en formation professionnelle, elle présentait sa vision de l’écriture et de l’écrivain. Lorsque j’ai vu son dernier roman dans la liste des nouveautés Stock, je ne pouvais que me lancer dans cette lecture.

Quid ?
Est-ce Lorette, partie il y a sept ans sans laisser la moindre trace ni mot d’explication, qui se tient, en ce matin d’avril 2017, de l’autre côté du boulevard ? Hannah, sa mère, croit un instant l’apercevoir. Peut-être a-t-elle rêvé. Mais, dès lors, plus rien ne peut se passer comme avant : violent séisme intérieur, la vision a fait rejaillir tout ce quelle avait tenté d’oublier. Ce même jour, plusieurs destins, chacun lié à Hannah, voient leur existence basculer.

Une journée particulière, donc, mais aussi trente ans de la vie intime d’Hannah Bauer, femme, artiste, mère, prise dans les soubresauts de son histoire familiale et de celle de l’Europe, Nous unions été vivants est un hymne à la vie.

Mon bavardage…

Quelle héroïne émouvante que cette Hannah que la vie n’a pas épargné. Elle a perdu sa fille il y a 7 ans mais elle croit, un matin, l’apercevoir de l’autre côté de la rue. C’est à partir de cet événement que Laurence Tardieu tisse le fil de la vie de cette femme. On découvre son enfance, ses amitiés, ses amours et puis sa passion qui a disparu, la peinture. Au fil des pages, Hannah s’autorise à penser à son passé, aux moments heureux de sa vie. Elle se libère progressivement.

L’auteure écrit avec une extrême sensibilité les pensées de cette femme. Elle parvient à peindre le quotidien, le temps qui passe à merveille. Le style est doux malgré la dureté de la situation de ce roman. Cette lecture est une belle surprise. Je me suis laissée happer par ce personnage, m’identifiant tantôt à elle, tantôt ayant envie de la consoler, la soutenir comme une amie. Les thèmes abordés sont universels et on ne peut que se sentir concernés par ces mots : la vie de couple, la famille, la maternité, l’amitié, les choix de vie… J’ai également apprécié les liens entre l’histoire des différents personnages et la grande Histoire avec un grand H. Ainsi la chute du mur de Berlin coïncide avec la grossesse d’Hannah.

La « leçon » de ce roman est vraiment de ne pas occulter son pays, de se faire confiance, d’ s’accepter, d’être vivant !

Publicités

Une réflexion sur “Nous aurons été vivants, Laurence Tardieu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s