Pardonnable, impardonnable, Valérie Tong Cuong

Voilà un roman qui est arrivé dans ma boité aux lettres et que j’attendais avec impatience. J’avais lu tellement de belles choses sur lui qu’il a pris immédiatement la tête de ma PAL. Merci Leiloona pour tes mots, c’est eux qui m’ont entrainée dans ce merveilleux roman.

TONG CUONG pardonnableQuid ?

Un après-midi d’été, alors qu’il se promène à vélo sur une route de campagne, Milo, douze ans, chute et se blesse grièvement. Ses parents Céleste et Lino et sa grand-mère Jeanne se précipitent à son chevet. Très vite, chacun va chercher les raisons de l’accident. Ou plutôt le coupable. Qui était avec lui ce jour-là ? Pourquoi Milo n’était-il pas à sa table, en train de faire ses devoirs, comme prévu ? Tandis que l’angoisse monte autour de l’état de Milo resurgissent peu à peu les rapports de force, les mensonges et les petits arrangements qui sous-tendent cette famille. L’amour que chacun porte à l’enfant ne suffira pas à endiguer la déflagration…

Mon bavardage…

Quel roman ! Quel douceur malgré la dureté de cette situation. Je me suis sentie bien dans ce roman, tantôt émue aux larmes, tantôt souriante. Merci Valérie Tong Cuong, j’ai déjà trouvé mon roman de 2015 qui m’a bouleversé comme je le souhaitais le 10 janvier dernier. Quelle leçon de vie !

C’est un roman qui m’a littéralement happée. Je ne l’ai pas lâché, j’avais envie de continuer à découvrir ces personnages, à être chamboulée par leur histoire. C’est une famille pleine de non dits que nous présente l’auteure. Ils sont comme figés dans la pierre par ces non-dits. Ils sont étouffés par leur passé et ne peuvent revenir en arrière, comme s’ils étaient déjà partis trop loin. On se retrouve donc, nous lecteur, dans cette histoire où l’on peine à respirer. A chaque page, on sent un poids lourd qui tombe sur les personnages et sur nous par la même occasion. J’ai plaint la mère, détesté la grand-mère, aimé profondément Milo, ce catalyseur de toutes les souffrances et de tout l’Amour, adoré la relation qu’il entretient avec sa tante, compris, je crois, le père, été pleine d’empathie pour Marguerite. C’est le personnage qui m’a le plus fait souffrir.

J’aime par dessus tout les romans qui laissent chapitre après chapitre la parole à un personnage. J’aime découvrir une histoire avec différents points de vue. C’est cette construction du récit qui fait que ce roman prend aux tripes. Chacun porte son fardeau et reste avec sans oser en parler zux autres. Tous m’ont fait mal tant leur mal être est profond, tant ils sont seuls. Je les ai tous aimé malgré leurs fautes pourtant détestables parfois. C’est très fort de réussir à aimer ces personnages malgré leur absence d’humanité parfois. Pourtant jamais l’auteure ne va trop loin. On ne tombe jamais dans le pathos.

Ce roman est en fait un très bel hymne à la vie ! Vivre par dessus tout, surmonter les obstacles et ne jamais perdre espoir. C’est un roman qui a fait écho en moi et m’a aidé à aller de l’avant en ce début d’année si difficile.

Vous l’aurez compris, n’hésitez pas une seconde, ouvrez ce roman et laissez vous transporter par la plume de Valérie Tong Cuong.

Les avis de Leiloona, Cajou, Stephie, L’Irrégulière, Lionel

Publicités

11 réflexions sur “Pardonnable, impardonnable, Valérie Tong Cuong

  1. Ca à l’air génial ! Je vais m’empresser de le lire ! J’en profite aussi pour me faire une petite pub 🙂 effectivement je commence tout juste un blog si tu veux aller faire un tour 🙂

  2. C’est amusant, je viens d’écrire un post à ce sujet ! Ce livre m’a aussi beaucoup touchée et me donne envie de découvrir d’autre livres de cet auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s